Positivez grâce à la diète médiatique

de Gary | 27 août 2016

Il y a de cela quelques années, j’étais grand consommateur de télévision.

A 13heures et 20 heures, le journal des informations, en soirée le film qui a déjà été vu et revu, sans compter la publicité, les émissions très contrôlées, les jeux télévisés et de la téléréalité.

Saviez-vous que les français regardent en moyenne +de 3h30 de Télé par jour?

Je savais que la TV était la source d’information la plus pauvre et la plus contrôlée que nous avions, malgré cela, je continuai à la regarder régulièrement. Allez savoir pourquoi, question d’habitudes je pense.

Le jour où j’ai souhaité changé de vie, j’ai également pris la ferme décision de ne plus perdre du temps devant cette foutue télé, à me nourrir de conneries et d’informations négatives.

J’ai de ce fait renvoyé le décodeur à mon opérateur FAI et j’ai par la même occasion, négocié la soustraction de la TV sur mon forfait Internet. J’ai économisé 12 euro par mois 😉 .

Si vous êtes consommateur de télévision comme moi je l’étais, vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais la source d’information perçue est extrêmement négative, pessimiste et influe grandement sur vos décisions.

En voici un exemple : si je vous annonce que c’est la crise, le tout accompagné d’images inquiétantes, allez-vous prendre des risques pour créer un business, une entreprise ou tout simplement investir? Ou changer de travail?

La télévision ne montre que de la violence, du négatif, du mal-être et des mauvaises nouvelles.

Elle ne concentre ses programmes que sur les mauvais côtés: guerre, conflit, crise, massacre, tuerie, grève, chômage et j’en passe.

Pour vous démontrer l’effet de peur que cela instaure dans le subconscient des personnes, j’étais invité dernièrement chez mon père pour un déjeuner avec des amis à lui. Une conversation s’engage alors sur les actualités du moment. La plupart des personnes présentes autour de la table acquiesçaient que les gens étaient tous fous aujourd’hui et que le plus prudent était de rester chez soi.

En réalité, les gens ne sont pas plus fous qu’hier ou qu’il y a 200 ans.

Simplement, si l’on passe beaucoup de temps sur les actualités, surtout celles diffusées à la TV,

on ne peut plus en être convaincu.

La télévision ne vous montrera jamais la grandeur de l’être. C’est d’ailleurs le media qui permet le plus grand contrôle sur la population: regardez ce qu’il se passe ici ou là, voilà ce qu’il faut manger, ce qu’il faut consommer, observer votre futur, ne faites pas ceci, ne faites pas cela, etc.

De plus, dans la majorité des cas, ce que diffuse la TV est totalement différent de la réalité (mes dires sont fondés sur des conflits pour les pays dans lesquelles je suis allé).

Le meilleur emplacement de la Télévision est à la poubelle.

Depuis l’arrêt du jour au lendemain, voici tous les avantages que je continu d’observer chez moi :

  • +plus+ de temps,
  • je suis plus confiant sur mon futur et sur tous ce que j’entreprends,
  • plus d’angoisse et de soucis suite à de mauvaises actualités du moment (car quoi qu’il se passe à tel ou tel endroit de la terre, cela a-t-il réellement un impact sur votre vie?)
  • mon cerveau n’engrange plus d’images et d’informations négatives quotidiennes,
  • je n’use plus ma salive et ne perd plus mon temps à parler ou exposer des faits d’actualité sur lesquels je n’ai aucun pouvoir, ni contrôle.

Vous ne serez jamais complètement coupé du monde car vous recevrez les informations au travers de discussions ou via les réseaux sociaux à la différence que celles-ci serons filtrées et vous pourrez choisir ce que vous souhaitez regarder, écouter ou lire.

Tester la dette médiatique (TV, journaux, etc…) durant 1 mois et voyez les effets.

Dites-moi dans les commentaires ci-dessous si vous avez arrêté la TV et ce que cela a changé pour vous.

 

 

 

 

Pensez à télécharger mon livre gratuitement:

« La gestion financière pour bien démarrer vos projets »

Vous aimerez peut-être:

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *