L’argent après l’oxygène

de Gary | 7 février 2016

Parler d’argent dans notre société judéo-chrétienne est fortement tabou. Beaucoup de personne n’ose pas discuter autour du sujet ou ne supporte tout simplement pas d’en entendre parler. Et pourtant, il n’y a aucun mal.

L’argent fait partit de notre quotidien et c’est un besoin vital après l’oxygène et la santé.

Beaucoup d’entre nous on reçu l’enseignement qu’il n’était pas bien de parler d’argent. Les gens qui vous apprennent cela répètent inlassablement ce qu’on leur a dit ou ce qu’ils ont entendu durant leur enfance.

L’autre soir, en lisant le livre d’une personne très riche  j’ai retenu le passage suivant:

« Savez-vous quelle est la plus grosse escroquerie que l’on nous a enseignée dès notre plus jeune âge?

Que l’argent ne fait pas le bonheur… »

Examinons ici les conséquences que cela crée sur notre comportement :

Le cerveau ainsi que nos actions sont guidés par nos croyances.

En ayant ce type de réflexion et donc de croyance, il est tout simplement impossible de trouver des solutions pour gagner plus d’argent.

Lorsque vous envoyez ce type de message à votre cerveau, lui va l’interpréter comme cela : « rien ne sert de gagner d’avantage d’argent car de toutes les manières, cela ne contribue pas à mon bonheur . »

Du coup, toutes opportunités s’offrant à vous vous échapperont.

Peu de gens réalisent que l’on peut provoquer sa chance et attirer l’argent.

Observez un instant les personnes qui vivent à travers cet enseignement. Certaines oublient une chose, c’est qu’elles se lèvent chaque matin pour aller travailler, travailler pour gagner de l’argent, de l’argent qui va leur permettre de se nourrir, de se loger, d’avoir une qualité de vie et de se faire plaisir.

J’ai vu des personnes qui maintiennent ces propos et qui pourtant jouent très régulièrement au loto. Cherchez l’erreur…

J’ai connu des personnes qui lorsqu’elles voulaient aborder des thèmes financiers, elle chuchotait en l’épelant : « du f.r.i.c » comme on éviterait de prononcer un mot grossier ou vulgaire.

Aujourd’hui, ces mêmes personnes touchent 400 euro de retraite.

Retenez que l’argent n’est pas une fin, mais un moyen d’obtenir ce que vous désirez:

liberté, temps, éducation, investissement, sécurité, plaisir.

En d’autre terme, c’est le pouvoir.  (Le pouvoir de faire ce que bon vous semblera dans votre vie)

Je n’ai pas dit qu’il fallait travailler pour l’argent uniquement, mais il ne faut pas avoir peur de chercher à en gagner d’avantage pour vous ouvrir de nouveaux horizons.

 

Au passage, avez-vous déjà vu le film John Q?

Il s’agit d’un film américain tiré d’une histoire vraie dans lequel un père de famille, faute de pouvoir se payer une assurance, se voit obligé de prendre en otage les médecins et chirurgiens d’un hôpital, afin d’opérer au plus vite son fils de 8 ans pour éviter une mort prématurée suite à une maladie grave.

A un moment le petit garçon, couché sur son lit d’hôpital s’adresse à son père et lui demande:

Papa, pourquoi est-on obligé de faire tout cela?

Le père répondit :

« Tu sais mon fils, tout est toujours plus facile dans la vie quand on a de l’argent… »

 

 

 

 

Pensez à télécharger gratuitement mon livre:

« La gestion financière pour bien démarrer vos projets »

Vous aimerez peut-être:

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *